Comment obtenir un prêt rénovation en Belgique ?

Une nouvelle cuisine ? Des châssis à remplacer ? Un grenier à aménager ? Quels que soient les travaux de rénovation que vous envisagez pour votre maison, financez-les avec un prêt rénovation !

Nous vous expliquons quelles sont les démarches à entreprendre et quel type de prêt peut être contracté pour votre projet.

Un prêt à taux favorable

Vous avez acheté votre maison ou votre appartement il y a quelques années et quelques travaux doivent être effectués pour votre confort ou pour améliorer ses performances énergétiques ?  Ceux-ci peuvent être financés par un prêt rénovation, qui peut être de trois types : le prêt personnel, le prêt hypothécaire ou le prêt énergie.

Si vous optez pour un prêt hypothécaire, le capital que vous avez déjà remboursé sur votre hypothèque va pouvoir être utilisé pour financer ce prêt, pour peu qu’il soit suffisant. Vous ne devrez pas repasser devant le notaire, et vos remboursements mensuels seront déductibles si la durée du prêt est supérieure à 10 ans.

Si vous optez pour un prêt personnel, vous pouvez emprunter la somme que vous souhaitez à un taux légèrement plus élevé que pour un prêt hypothécaire. Mais aucune garantie n’est nécessaire, ni l’intervention d’un notaire.

La dernière option est celle du prêt vert, également appelé prêt énergie. Il peut être souscrit si vous envisagez des travaux concernant l’amélioration énergétique de votre habitation, comme une nouvelle isolation, un nouveau chauffage plus écologique, la pose de panneaux photovoltaïques…

En fonction de votre situation et de votre projet, les collaborateurs d’Euro-Finances peuvent vous guider vers le prêt qui vous conviendra le mieux. Contactez-nous pour en savoir plus !

Quelles sont les conditions pour l’obtention d’un prêt rénovation ?

La première condition pour l’obtention d’un prêt pour rénovation est d’être titulaire du titre de propriété.

Certains documents doivent également être fournis. Il s’agit, notamment, du titre de propriété, la copie de votre pièce d’identité, le permis d’urbanisme, les déclarations d’impôt des deux dernières années, le devis des travaux, vos fiches de salaires ou vos factures si vous êtes indépendant, l’expertise du bien immobilier concerné.

En outre, vous serez probablement tenu par l’organisme bancaire de lui fournir les factures, bons de commande et autres preuves de paiement de ces travaux, afin de prouver que l’argent débloqué par le prêt aura effectivement été utilisé pour des travaux de rénovation.

Un dernier conseil 

Si vous envisagez des travaux améliorant la performance énergétique de votre bâtiment, une prime peut être délivrée par la Région wallonne ou la Région bruxelloise. Sont concernés :

  • Les travaux de toiture
  • Les travaux d’isolation (sol, murs)
  • L’installation d’une nouvelle chaudière au gaz ou d’une pompe à chaleur
  • Le remplacement des menuiseries extérieures

N’oubliez donc pas de vous renseigner à ce sujet et à entreprendre les démarches nécessaires avant de commencer vos travaux !

ATTENTION EMPRUNTER DE L’ARGENT COUTE AUSSI DE L’ARGENT