Prêt rénovation : faut-il choisir un prêt personnel ou un prêt hypothécaire ?

Si vous souhaitez entamer des travaux dans votre maison, encore faut-il savoir vers quel type de prêt vous pouvez vous tourner.

Une nouvelle cuisine, un nouveau carrelage, des aménagements extérieurs ou encore la rénovation de la toiture… Autant de travaux de rafraîchissement souvent indispensables qui représente un sérieux budget ! Si vous n’avez pas les liquidités nécessaires à leur financement, une solution qui s’ouvre à vous peut être le recours à un prêt « travaux ».

Pour ce faire, vous avez le choix entre deux grands types de prêt : le prêt hypothécaire et le prêt à tempérament. Découvrez quelle est la différence entre ces deux prêts, et lequel peut être le plus avantageux en fonction de votre situation.

Le prêt hypothécaire

Que vous l’ayez déjà remboursé ou non, vous avez probablement déjà contracté un prêt hypothécaire pour financer l’achat de votre maison.

Si vous avez déjà remboursé un certain pourcentage de votre crédit, vous pourriez avoir la possibilité de réemprunter ce montant remboursé en restructurant votre prêt. Attention que si vous n’avez plus des frais d’achat à payer, ce nouveau prêt sera basé sur les intérêts du marché au moment où vous effectuez la restructuration.

Si votre prêt est remboursé en entier ou si le montant que vous avez déjà remboursé n’est pas suffisant, vous pouvez alors prendre une nouvelle hypothèque sur votre bien et ainsi contracter un nouveau prêt hypothécaire. Attention que cette solution nécessite des frais d’actes de crédit.

Le prêt hypothécaire est donc la solution idéale pour des sommes élevées, à rembourser sur du long-terme et à un taux relativement bas. 

Le prêt personnel

Il s’agit du type de prêt le plus souvent utilisé pour financer des travaux. Le prêt « rénovation » ou « travaux » est un type de prêt à tempérament, qui, comme pour le prêt voiture, est remboursé à taux fixe sur une durée relativement courte. Il est plus flexible que le prêt hypothécaire, car il ne demande aucune garantie ni frais d’actes. Les délais pour l’obtenir sont également beaucoup plus rapides.

Mais cela a un coût : les intérêts sont plus élevés. Certaines banques proposeront également de débloquer la somme demandée au fur et à mesure des travaux sur base de présentation des factures.

Renseignez-vous donc auprès de l’une de nos agences de crédit pour obtenir plus d’informations en fonction de vos besoins et de votre situation financière !